PROGRAMME THÉMATIQUE DES CONFÉRENCES PLÉNIÈRES

 

La médecine et la science évoluent sans cesse, de plus en plus vite, de plus en plus loin. Dans de nombreux champs de la médecine les traitements par énergies physiques et lumières ont une place de choix, au service des patients, offrant des possibilités jusqu’alors inégalées.
Charles Townes, prix Nobel de physique en 1964 pour son invention du principe du Laser, était loin d’imaginer ce que seraient aujourd’hui les fruits de ses recherches.
Et pourtant dès le 17ème siècle les plus grands esprits de ce monde, Newton, Huygens, Planck entrapercevaient déjà la puissance de la lumière. Enfin Einstein lui-même nous a permis de comprendre que cette énergie lumineuse allait révolutionner bien des univers.
Ainsi les médecins peuvent désormais faire bénéficier de ces outils au plus grand nombre. Mais face à des outils de plus en plus complexes et face à une offre diverse et inégale, il est souvent difficile de s’y retrouver. La Société Française de Médecine Laser (SFML), avec des ambitions de partage de valeurs et de connaissances, a été créée au profit de l’éducation de tous les médecins qui font usage de ces technologies.
Ce premier événement de rencontres humaines, d’échanges professionnels et amicaux, est l’opportunité de faire le point sur de nombreux thèmes, de découvrir les nouveautés, et d’élargir notre horizon dans une période où cela est devenu une nécessité.

Peaux et Collagènes

Oeuvre centrale dans l’art de la médecine esthétique, la peau est l’organe essentiel de la prise en charge médicale par Energy Based Devices. La peau est unique et multiple à la fois, complexe dans son histologie, sa physiologie et ses variétés.

La matrice extra-cellulaire qui accorde à la peau sa texture, sa souplesse et sa solidité est largement travaillée par les Lasers et autres techniques. La stimulation collagénique, parfois mal ou méconnue se doit d’être revisitée. Qu’est ce que l’induction collagénique ? Quels outils permettent de réaliser cette induction ? Quelles différences entre Laser ablatifs et Lasers non-ablatifs ?

Le collagène prend sa place dans l’ensemble des préoccupations cutanées de nos patients, cicatrices, séquelles d’acné, ou même encore vergetures. Les conférenciers nous feront un descriptif exhaustif des différents outils à disposition, leur bien fondé et l’apprentissage de leur maîtrise.

Arts multiples

Pour la plupart de nos patients, le visage est le coeur de la French Touch, pierre angulaire de l’expression du bien-être. Et si le visage est un tout, il est un ensemble de différentes zones qui présentent un intérêt majeur dans la beauté, qui ont chacune leurs particularités anatomiques et qui subissent chacune des modifications particulières lors du vieillissement.

Le regard et plus particulièrement les paupières sont au centre des récents débats. Quelles sont alors les solutions incontournables ? Les controverses liées à leur utilisation ? Pourquoi choisir une solution plutôt qu’une autre ?

La zone péribuccale, vulgairement qualifiée du code-barre, présente également un intérêt certain, pour laquelle pourrait-on dire avec humour, les peelers invétérés s’opposent depuis longtemps aux ayatollahs des Lasers. Pourquoi et comment choisir son camp ? Et doit-on choisir ?

L’esthétique est un sujet global et les demandes s’adaptent. Les jambes, symbole d’attractivité pour de nombreuses femmes, sont mises en valeur. La maladie veineuse a donc pris une place de premier plan. Et si le 20ème siècle a largement fait place à un génocide des saphènes, le stripping n’a aujourd’hui que peu de place dans les traitements vasculaires.
En plongée dans les courants sanguins, de la surface en profondeur, les solutions à base d’énergies physiques sont devenues les gold standards en angiologie.

Les courants sociétaux modèlent notre pratique et nos esprits. Les tabous explosent en vol. Les patientes parlent de leur sexualité. Elles la veulent décomplexée et qualitative, à tout âge, en toute situation, au gré de leurs envies. Des solutions existent, on en parle.

Souvent désemparés devant la prise en charge médicale classique, de nombreux patients souffrant de pathologies dermatologiques inflammatoire cherchent des solutions innovantes pour améliorer leur qualité de vie. Comment les reconnaître ? Quels bénéfices offre la Médecine Esthétique à ces personnes ?

Un acte précieux mais encadré

Les traitements par Lasers et EBDs sont indéniablement une plus-value dans la prise en charge des patients, mais ne doivent pas être banalisés.
Par aléa, par mauvaise réalisation, ou par méconnaissance, ceux-ci peuvent être à l’origine de complications qu’il faut connaître et savoir prendre en charge sur le plan médical, mais aussi sur le plan juridique, ce que les experts nomment « dommage corporel ».

Aussi la réussite des traitements est conditionnée par l’association des techniques et la prise en charge du patient dans son unicité et sa globalité.
L’acte médical Laser doit être encadré par des soins cosmétiques adaptés, au traitement et au patient.

La photobiomodulation par LEDs ou LLLT ( Low Level Laser Therapy) démontre un intérêt certain dans l’accompagnement des traitements Laser. Peut-elle se suffire à elle-même ?

Le traitement physique s’associe parfaitement dans une synergie réfléchie avec des traitements injectables et dans une démarche anti-âge globale avec réalisations de bilans spécialisés.

Contours du corps

Le besoin de peau lisse ne s’essouffle pas, et désormais les hommes aussi font la chasse aux poils. L’épilation au Laser rythme l’activité des cabinets depuis des années maintenant. Les techniques se sont largement améliorées ces dernières années. Sur quels principes ?

Le culte du corps, quelque soit le jugement qu’on y porte, est à son paroxysme. Pas une seule année sans parler de summerbody, de régime, de renforcement musculaire, de bonnes résolutions et de bodycontouring. « Mens sana in corpore sano ».
Mais alors le gras… par le chaud ou par le froid ? Est-ce que ça marche ? Quelle stratégie efficace ?
Et si au-dessus du gras ça frippe et ça pendouille, on propose quoi ?
On répète sans cesse que la cellulite c’est difficile à traiter. Vrai ou faux ?
Quelles solutions ?

Des technologies disruptives

Le marché médical est en pleine révolution avec l’avènement de nouvelles technologies. C’est une absolue nécessité de se tenir à la page de ces évolutions.
Mais il apparaît encore plus indispensable et vital pour notre profession de comprendre la science qui soutient ces évolutions, afin d’en tirer le meilleur parti pour nos patients et pouvoir suivre le discours industriel en connaissance de cause.

Le partenariat entre médecins et industriels doit être bénéfique à tous.
Il doit au final profiter à nos patients. Et notre expertise médicale de terrain le permet. Les évolutions ne peuvent se faire sans l’ingénierie et les moyens industriels de recherche qui permettent cette évolution. Ils nous permettent de répondre aux besoins des patients que nous savons identifier.

Installer cette application FRANCE MED PRO

Installer
×